ŒUVRES
de
FLORENTINE MULSANT

Empreintes pour clarinette en si b op.46
Fermer la fenêtre

Clarinette en si b solo

(2013)

Empreintes pour clarinette en si b
Ecrites en juin 2013 ces huit pièces d'une durée de 10 mn 30 sont dédiées à la clarinettiste Stéphanie Carne qui en est également la commanditaire. La symbolique des nombres jalonnent les 8 mouvements.
1 est le symbole de l'unité, de Dieu, du principe créateur. J'ai pour cela, utilisé tout l'ambitus de la clarinette, le tout est présent dans l'ensemble du spectre instrumental.
2 représente la dualité, l'opposition entre le bien et le mal, le yin et le yang, le soleil et la lune, le jour et la nuit. La seconde pièce est ainsi composé de deux éléments bien différents : le premier est écrit avec de courts arpèges descendants puis ascendants, le second élément est plus lent et mélodique. Il y a juxtaposition de deux idées musicales bien distinctes.
3 représente le nombre parfait, la Trinité ou encore les trois âges de la vie.
Pour cela, j'ai écrit une courte pièce très mélodique, composée de 3 notes. Dans ce court développement, les 3 notes sont enrichies de leurs appogiatures.
4 est le symbole de la Terre, de la stabilité,de la matière à partir de laquelle se déploie tout l'univers sensible, les quatre saisons, les quatre points cardinaux.
La musique repose sur un groupe de 4 notes répétées, symbole de la stabilité. C'est une pièce au caractère dynamique. 5 représente la Nature, la Quintessence, les cinq éléments, les cinq doigts de la main. J'ai composé la pièce à partir d'une phrase mélodique de
5 notes autour d'une mesure à 5 temps. C'est une pièce expressive jouée dans le registre médium grave de la clarinette.
6 est le symbole des 6 jours de la création du monde, de l'étoile de David, du sceau de Salomon. Il représente aussi l'Harmonie. La musique repose sur d'amples sextolets de doubles croches ascendants et descendants. L'ambitus de la clairnette est large.
7 a comme tous les nombres premiers un caractère sacré. Dieu acheva le monde en 6 jours et se reposa le septième. Il représente aussi le nombre des sept planètes ainsi que les 7 notes de la gamme. La musique repose sur des arpèges de 7 notes jouées détachées ou liées. Le caractère de la pièce est ample et mélodique.
Le nombre 8 et le symbole de l'infini, de l'équilibre et de l'harmonie. La dernière œuvre offre un rappel des pièces 3 et 5 et, est aussi composée d'arpèges de 8 notes.
L'oeuvre se conclut dans un climat serein et lumineux.

Extraits sonores



Retour en haut de page

(c) Florentine Mulsant, 2012