ŒUVRES
de
FLORENTINE MULSANT

Symphonie n°2 op 33 « Exil »
Fermer la fenêtre

4 fl (+ pic +fl sol) 3 hb 1 cor ang 4 cl si b (+cl mi b +basse) 4 bassons (+contrebasson) 4 cors 4 tromp en do 3 tromb 1 tub 2 timb 5 percu 2 harp piano celesta quint cordes 16 14 12 10 8 CB

(2005-2007)

La seconde Symphonie op33 « Exil » a été écrite en 2006-2007 et s’inspire de fragments du poème de Saint John Perse.
D’une durée de 18 mn, l’œuvre est composée de trois mouvements.
Le premier mouvement est en 3 parties. Il est lent et très expressif et, est composé de 2 thèmes qui sont donnés dans la première partie. Le premier thème est mélancolique et triste, il repose sur de grands accords et est donné dès le début du mouvement aux violoncelles puis aux cors. Le second thème symbolisant l’exil est confié à la flûte alto, puis au premier hautbois soutenu par le cor. Développés dans la seconde partie, seul le premier thème sera ré exposé dans la 3ième et dernière partie en faisant appel à tout l’orchestre.
Le second mouvement est formé de 3 parties et repose sur deux motifs bien distincts : le premier motif est harmonique et énergique et, est donné aux bois, tandis que le second motif est mélodique et est développé sous forme d’entrées successives données aux cordes. On notera un rappel du 1ier mouvement à la fin de la seconde partie.
Formé également de 3 sections, le dernier mouvement est composé d’une 1ière partie qui reprend les accords du 1ier mouvement avec une modification harmonique. Celle-ci donne aux accords une couleur harmonique plus apaisée, plus calme.
La seconde partie développe sur des résonances du piano un thème qui rappelle le 2nd mouvement. Le thème de la troisième partie est confié au 1ier violon et repose sur de grands accords issus du 1ier thème.
L’œuvre se conclut dans un climat très serein.

Extraits sonores



Retour en haut de page

(c) Florentine Mulsant, 2012