ŒUVRES
de
FLORENTINE MULSANT

Deux mélodies op 34 écrites sur des poèmes érotiques
Fermer la fenêtre

piano, mezzo soprano

(Janvier 2006)

Ces deux mélodies font partie d'un cycle commandé par la Péniche Opéra. La première mélodie « J'embrasse » est écrite dans le style d'un récitatif : le piano soutenant très discrètement l'évocation coquine du poème.La compréhension du texte reste primordiale. La seconde mélodie « Volontairement captive » se caractérise par une fusion plus intense entre le piano et la voix. Le poème est porteur de plus d'émotions, et moins libertin.
Texte du premier poème :
J'embrasse
J'embrasse toute la surface et la profondeur de ton corps.
Je suce tous tes orteils, oreilles et seins.
Je mordille tous tes lobes, langues et languettes.
Je lèche tous tes petits plis, trous et recoins.
Toutes tes lèvres, babines, membranes et muqueuses, je les caresse.
Peut être bien que je t'aime ?

Texte du deuxième poème
Volontairement captive
Volontairement captive, je te donnerai ma chair et mon sang.
Je serai l'amante impudique de tes nuits.
Tu seras le cri pourchassé sur mes lèvres.
Dans la fièvre de tes étreintes
Tu seras la main aux doigts d'acier
Qui me force et me plie.

Extraits sonores



Retour en haut de page

(c) Florentine Mulsant, 2012