ŒUVRES
de
FLORENTINE MULSANT

Sonate pour contrebasse et piano op 52
Fermer la fenêtre

contrebasse et piano

(2014)

Sonate pour contrebasse et piano op 52
L'œuvre d'une durée de 18 mn a été écrite durant le printemps 2014.
Elle est composée de trois mouvements et est dédiée au contrebassiste Thierry Barbé qui en est également le commanditaire.
Le premier mouvement est composé de deux thèmes bien distincts.
Le premier thème s'appuie sur les lettres musicales du prénom Thierry et est énoncé par la main gauche du piano au début de l'œuvre. Ce thème sera repris par la contrebasse puis développé sous la forme d'un dialogue entre les deux instruments.
Le second thème repose sur de doux accords donnés par le piano (mesure 44 ), puis sera redonné avec des interventions mélodiques de la contrebasse.
Après la ré exposition des deux thèmes, le mouvement se conclut dans une atmosphère dynamique pour introduire le second mouvement.
Le deuxième mouvement se rapproche de la forme d'un Scherzo -Trio.
Le scherzo est composé de deux thèmes. Le premier thème s'appuie sur les lettres musicales du nom du contrebassiste : Barbé. Il est incisif et enjoué avec des pizzicatos à la contrebasse. Le second thème repose sur un accompagnement de notes répétées au piano avec un motif mélodique issu du premier thème à la main droite du piano. La contrebasse joue des quintes justes parallèles.
L'atmosphère est toujours dynamique.
Le Trio est très expressif et met en valeur le timbre de la contrebasse. Il repose sur d' amples arpèges donnés par le piano.
Les deux thèmes du scherzo seront redonnés par mouvement inverse aux deux instruments.
Le troisième mouvement et composé de deux parties :
La première partie est très expressive et de caractère modal et comporte une cadence de contrebasse rappelant le thème du premier mouvement.
La seconde partie est vive et de caractère joyeux. Elle privilégie le dialogue entre les deux instruments.
La sonate se conclut dans un climat lumineux.

Extraits sonores



Retour en haut de page

(c) Florentine Mulsant, 2012